Bien dans sa gamelle

Bien dans sa gamelle,

Bien dans son corps

L’alimentation est primordiale pour la bonne santé physique du chien. Tout « bon propriétaire » digne de ce nom veut le meilleur pour son toutou, mais il est bien difficile de s’y retrouver dans tous les messages publicitaires et commentaires que l’on trouve sur le net.

Même si cela paraît évident pour la plupart d’entre nous, il est toujours bon de rappeler que le chien est un CARNIVORE, c’est-à-dire que la base de son alimentation est la VIANDE

Il existe deux modes d’alimentation pour répondre aux besoins du chien :

  • La viande crue (ou BARF) ;
  • Les croquettes.

LE CRU (BARF)

Le régime viande crue est ce qu’il y a de mieux adapté au système digestif du chien, à condition de distribuer deux rations/jour équivalent à 3 à 5 % du poids du chien adulte.

Vous constituerez la ration de votre chien avec de la viande, des os charnus, des légumes (hors féculents), fruits, mélange d’herbes ou d’algues et d’un peu d’huile. Remarquez qu’il n’y a pas de féculents (pommes de terre, riz…)

Il n’est pas toujours facile d’avoir tous ces ingrédients sous la main ni d’avoir le temps de préparer les ‘repas’ du chien. Aussi, vous trouverez des sociétés qui vous livrerons le BARF, sous forme de pavés congelés prêts à être servis.

LES CROQUETTES

C’est le moyen le plus pratique pour nourrir nos chiens : long délai de conservation, facilité de distribution. Mais le choix est vaste et il n’est pas évident de faire la part des choses, à moins… de savoir décrypter les étiquettes :

Premier chose : les ingrédients sont indiqués dans l’ordre décroissant de quantité composant la croquette.

  • PROTEINES ANIMALES

L’ingrédient principal de la recette doit être de la protéine animale, autrement dit de la viande. Le pourcentage doit être indiqué en tête de liste sous la dénomination « MUSCLES».

Produit ou sous-produit animal signifiant déchets d’abattoir, soit carcasses, bec, tête…

Farine animale veut dire poudre de plume, bec et ongles.

  • PROTEINES VEGETALES (blé, maïs, riz)

Les protéines végétales apparaissent malheureusement souvent en tête de liste. Il s’agit de céréales, avec un taux d’amidon qui reste important même après cuisson. Or, rappelons que le système digestif du chien n’est pas conçu pour digérer l’amidon.

Les céréales sont nécessaires dans les recettes de croquettes pour le maintien en forme de la croquette, il en faut donc un minimum.

  • LEGUMES ET FRUITS
  • HERBES MEDICINALES ET AROMATIQUES
  • PULPE DE BETTERAVE

Déchet de betterave

  • GRAISSE ANIMALE

En trop grande quantité, la graisse peut entraîner un surpoids et aller jusqu’à entrainer des problèmes cardiaques.

Il existe aujourd’hui sur le marché, plusieurs formules de croquettes contenant plus de 75 % de muscles, que l’on peut trouver en magasin ou sur internet, et cerise sur le gâteau, elles sont livrées à domicile, pratique, non ?

2 réflexions sur “Bien dans sa gamelle

  1. En effet le système digestif du chien a bien du mal à assimiler les céréales présents dans les croquettes. Comme vous le mentionnez il est donc primordial pour le propriétaire de vérifier la composition des croquettes qu’il va donner à son chien. Il faut un maximum de protéines animales de qualité dans la recette, 1er ingrédient de la liste comme vous l’expliquez. Il faut également calculer le taux de glucide et ne choisir qu’une gamme avec – de 30%.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s